Affacturage : définitions et principes

Le recours à l’affacturage s’opère lorsqu’une société augmente son portefeuille de clients aux conditions de paiement étalées. Le besoin en trésorerie se fait alors ressentir pour certaines d’entre elles et l’affacturage va permettre de céder la gestion et l’encaissement des factures à une société tiers dite « société d’affacturage ».

Cette société d’affacturage règle alors directement les créances à la société dans l’attente de leur paiement par le client débiteur, à échéance prévue dans le contrat.

De plus, la société d’affacturage prend à sa charge tout défait de paiement de vos clients (via une garantie incluse dans le contrat liant votre société à la société d’affacturage).

Il existe différents types d’affacturage :

– l’affacturage non géré,
– affacturage confidentiel,
– la subrogation.

Les sociétés d’affacturage se rémunèrent sur une commission d’affacturage et une commission de financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7