Comment fonctionne un dosimètre ?

Tout d’abord il faut dire que le dosimètre s’emploie uniquement dans des conditions spécifiques. Mais lorsque vous souhaitez mesurer une dose radioactive, l’appareil prend alors tout son sens.

L’intérêt d’un dosimètre

Afin de mesurer l’exposition d’une personne à un rayonnement ionisant, le dosimètre s’avère très utile. Par ailleurs, il s’utilise aussi bien pour une radiothérapie, un accident ou pour une activité professionnelle. De manière générale, l’appareil traduit l’irradiation externe. De ce fait, l’usage d’un dosimètre répond à une obligation légale de la part de l’employeur. Ainsi, lorsque le salarié s’expose à une dose potentiellement supérieure à la limite, son activité devient très réglementée.

logo radioactif

Les différents types de dosimètre

Premièrement, le dosimètre passif fonctionnant avec une lecture différée. Il s’oppose au dosimètre actif, connu également sous le nom de dosimètre électronique opérationnel. Dès qu’un salarié se trouve dans une zone soumise au rayonnement ionisant, le port du dosimètre s’impose. Mais son principe de fonctionnement reste très différent d’un magnétomètre. En effet, en zone surveillée le risque est limité ce qui implique l’utilisation d’un dosimètre passif. Par contre, en zone contrôlée, le risque demeure beaucoup plus important. La réglementation française impose le port d’un dosimètre passif en plus d’un dosimètre opérationnel. De ce fait, la surveillance est alors accrue vis-à-vis des personnes travaillant sur site. Ensuite, l’intégralité des doses enregistrées par le salarié est ensuite archivée. L’IRSN recueille ces informations dans un fichier national, le SISERI.

Les précautions à prendre avec l’usage d’un dosimètre

Cela étant, le travailleur s’équipe d’un dosimètre lorsqu’il opère sur une zone contrôlée ou surveillée. De plus, le dosimètre passif s’adapte par rapport au rayonnement potentiel. Mais il faut également savoir que le dosimètre demeure nominatif et individuel. Dans ses circonstances, seul le porteur mentionné est en mesure de l’utiliser. En complément, l’appareil s’utilise dans une période définie correspondant au bordereau de livraison. Enfin, son stockage s’effectue dans un endroit à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

fonctionnement dosimètre

Conclusion

Le dosimètre est un appareil indispensable pour vérifier la conformité des zones sous réglementation. Dès qu’une source radioactive est à proximité, la surveillance est alors de mise. Dans ces conditions, ne faites jamais l’impasse sur le port de l’appareil. Veillez également à l’utiliser selon les recommandations indiquées et à le positionner à la hauteur de la poitrine.

8